Marie-Claire BANCQUART

1255 Bancquart

 

Née en 1932, Marie-Claire Bancquart a des origines familiales dans le nord de la France et du côté de l’Aveyron. Mais c’est à Paris qu’elle vit depuis 1941. Elle a été atteinte dès l’enfance de tuberculose osseuse de la hanche et a vécu à l’hôpital quatre années déterminantes de sa vie (de 5 à 9 ans). Sa convalescence a été si longue qu’elle n’a pas pu suivre d’études primaires.

Admise à l’École Normale Supérieure, elle sera professeur de littérature française aux universités de Brest, Rouen, Créteil, Nanterre et enfin à Paris IV-Sorbonne. Dans le cadre de ses travaux universitaires, elle a publié l’édition d’Anatole France dans la Pléiade (4 vol), les œuvres complètes de Vallès et de nombreuses éditions de Maupassant.

Son travail d’écrivain a commencé par plusieurs romans, de L’Inquisiteur (Belfond, 1980) à Une femme sans modèles (Fallois, 1999). Après un premier recueil en 1969, elle a publié une vingtaine de livres de poésie, dont l’anthologie personnelle (2002), Rituel dʼemportement, montre la force et la diversité. Elle a également beaucoup écrit sur la poésie du xxe siècle et contemporaine, notamment dans la revue Europe.

Son mari, le compositeur Alain Bancquart, a consacré l’ensemble de son travail à l’étude des micro-intervalles. Il a écrit plusieurs œuvres sur ses poèmes.

Marie-Claire Bancquart a reçu de nombreux prix au titre de son travail critique comme de son œuvre poétique. Elle est membre de l’Académie Mallarmé.

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Tracé du vivant