Épicure

(341 – 270 av. J.-C.)

Épicure serait né à Athènes en 341 av. J.-C. Selon une autre tradition, il serait né à Samos où son père Néoclès était un colon athénien. Sa mère, Chérestrate, était magicienne.

Épicure semble avoir été élevé à Samos.C’est dès l’âge de 14 ans que naît en lui la vocation de la philosophie. Il se rend à Athènes vers l’âge de 18 ans pour y accomplir son service militaire puis rejoint son père à Colophon, au nord de Samos, en 323 av. J.-C. C’est là qu’il suit l’enseignement de Nausiphane. 

En 321 av. J.-C., il s’installe à Mytilène et reçoit ses premiers disciples, parmi lesquels celui qui deviendra son successeur, Hermarque. Il déménage pour Lampsaque en 310 où il fait la connaissance de Colotès, Métrodore et Idoménée.

En 306 av. J.-C., il arrive à Athènes qui vient d’être délivrée de la tyrannie et achète un jardin qui devient le siège de la communauté de ses disciples. Il y mène une vie simple et frugale : « Un verre de vin lui suffisait, et il buvait de préférence de l’eau ».

Il meurt à Athènes en 270 av. J.-C. d’une rétention d’urine causée par de très douloureux calculs rénaux. Il lègue le jardin à ses disciples à la condition d’y perpétuer l’enseignement de sa philosophie et d’y célébrer chaque mois une fête en son honneur.

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Ainsi parlait Épicure