Marwan HOSS

1056

Marwan Hoss a peu écrit, mais ses quelques précieux recueils ont paru dans des maisons renommées pour leur souci de qualité : son premier recueil, Le Tireur isolé, chez GLM, en 1971 ; Messine où je passe, chez Fata Morgana, en 1980 ; puis deux recueils chez Arfuyen : Le Retour de la neige (1982) et Absente retrouvée (Arfuyen, 1991). En 1998 a paru en Espagne un ouvrage hors commerce illustré de gravures du peintre Yagües, Ruptures.

Marwan Hoss est né à Beyrouth en 1948 de père libanais et de mère italienne. En août 1968, il décide de s’installer à Paris. Il est naturalisé français en 1980.

Après avoir dirigé durant plusieurs années la prestigieuse Galerie de France, il a créé au début des années 80 sa propre galerie, la Galerie Marwan Hoss, qui s’est affirmée rapidement comme l’une des plus remarquables galeries parisiennes, avec des peintres comme Soulages, Zao Wou Ki, Zoran Music, Alechinski, Geneviève Asse, Pincemin, etc.

En 1971 paraît chez GLM son premier recueil, Le Tireur isolé, grâce au soutien de René Char.

La totalité des textes ultérieurement publiés sera reprise avec de nombreux poèmes inédits dans Absente retrouvée, qui a été publié aux Éditions Arfuyen en 1991.

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Le retour de la neige

Absente retrouvée

Déchirures

La Lumière du soir