Virginia Woolf

(1882 – 1941)

Virginia Woolf est née en 1882 à Kensington (Londres) de Sir Leslie Stephen et Julia Jackson, tous deux veufs et très liés au milieu artistique. Son enfance est marquée par la Cornouaille où sa famille passe tous les étés. La mort de sa mère en 1895, de sa demi-sœur en 1897, puis de son père en 1904 l’ébranlent profondément ; elle est brièvement internée.

Elle déménage pour Bloomsbury : avec des amis se constitue le cercle d’intellectuels qui sera connu sous le nom de Bloomsbury Group. Elle épouse en 1912 Leonard Woolf, membre du groupe et publie en 1915 son premier roman, The Voyage Out.

Avec son mari elle fonde en 1917 la maison d’édition Hogarth Press qui publiera la plupart de ses œuvres. Également au sein du groupe, elle rencontre en 1922 Vita Sackville-West, avec qui elle aura une longue liaison.

En 1925 paraît Mrs Dalloway, suivi de To the Lighthouse (La promenade au phare) en 1927, The Waves (Les vagues) en 1931 et The Years (Les années) en 1937.

Elle se suicide en 1941 en remplissant ses poches de pierres et se jetant dans la Ouse. Elle laisse une note à son mari : « J’ai la certitude que je vais devenir folle : je sens que nous ne pourrons pas supporter encore une de ces périodes terribles. Je sens que je ne m’en remettrai pas cette fois-ci. »

OUVRAGES PUBLIÉS AUX ÉDITIONS ARFUYEN

Ainsi parlait Virginia Woolf