Marcel PROUST

(1871-1922)

Marcel Proust est né à Paris le 10 juillet 1871. Son père, Adrien Proust, fils d’un épicier d’Illiers (Eure-et-Loir) est un médecin très renommé. Sa mère, Jeanne Weil, est la fille d’un riche agent de change.

Marcel entre en 1882 au lycée Condorcet. Grâce à ses camarades, il commence très tôt à fréquenter les salons mondains. À la fin de son service militaire, il s’inscrit à la faculté de droit et à l’École libre des sciences politiques. 

En 1893, il rencontre chez Madeleine Lemaire la comtesse Greffulhe et la comtesse de Chevigné, modèles de la duchesse de Guermantes, ainsi que Robert de Montesquiou, modèle du baron de Charlus.

Son premier livre, Les Plaisirs et les jours, paraît en juin 1896, préfacé par Anatole France. Sa traduction de La Bible d’Amiens de Ruskin paraît en 1904.

Durant l’été 1911, Proust s’enferme au Grand-Hôtel de Cabourg et y achève Du côté de chez Swann, publié à compte d’auteur par Grasset en novembre 1913. En 1919, À l’ombre des jeunes filles en fleurs paraît chez Gallimard et reçoit le Goncourt.

Frappé de violentes crises d’asthme, Proust meurt le 18 novembre 1922.  Trois volumes paraissent: La Prisonnière (1923), Albertine disparue (1925) et Le Temps retrouvé (1927).

OUVRAGES PARUS AUX ÉDITIONS ARFUYEN : 

Ainsi parlait Marcel Proust